Célébration du 11 novembre 1918

Un grand moment de solennité et de recueillement ce dimanche 11 novembre au cimetière français de Monte Mario.

Un temps merveilleux a accompagné cette célébration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 au cimetière français de Monte Mario, au nord de Rome. Le site domine la ville, les 1709 tombes de Monte Mario reposent sous des pins parasols gigantesques. La communauté française s’était donné rendez-vous : jeunes des écoles françaises dont notre chorale, représentants des anciens combattants, membres actifs de la communauté, conseillers consulaires, personnel de l’ambassade et du consulat, ambassadeurs et militaires de pays amis, des parents d’élèves ainsi que des représentants des 3 grandes religions …

Avant le début de la cérémonie, nos élèves se placent

La cérémonie peut commencer !

Monsieur l’Ambassadeur de France en Italie s’est avancé vers le monument aux morts pour un moment de recueillement. Des militaires et des élèves ont porté la gerbe.

Des jeunes ont lu des lettres de poilus rappelant la terrible réalité de cette 1ère guerre mondiale.

Après le dépôt de gerbes, les enfants ont entonné La Marseillaise et Fratelli d’Italia , dans un joli moment de communion.

Monsieur l’Ambassadeur de France en Italie a rappelé ces 4 années terribles de violence, de feu et de larmes, le 11 novembre marquant la fin de l’un des traumatismes les plus profonds de l’Histoire.  Il a aussi lu un texte du Président de la République française rappelant la fragilité de la paix et l’importance de l’Europe. Cette cérémonie a été un hommage à tous les morts pour la France et aux victimes des attentats : on a nommé les soldats morts pour la Patrie depuis l’an dernier.

Les tombes de ce cimetière Monte Mario sont principalement celles de soldats des corps expéditionnaires tombés en Italie pendant la 2ème guerre mondiale. A tous, « nous leur devons de vivre dans le monde libre que nous connaissons » a rappelé Monsieur l’Ambassadeur. Monsieur Christian Masset a ajouté que ce jour était le symbole de la paix et d’une espérance, celle de vivre dans une Europe unie et solidaire. Sont également intervenus Mgr Bousquet, recteur de Saint-Louis des Français, et l’Imam Salah Ramadan de la grande mosquée de Rome et le rabin pour la communuauté juive.

Tous nos élèves  arboraient un bleuet sur la poitrine, « cette fleur qui poussait sur les champs de bataille labourés par les bombes » – pour la petite histoire, seules deux fleurs ont réussi l’exploit de pousser sur ces champs, le coquelicot et le bleuet, le premier est devenu le symbole des anciens combattants anglo-saxons, le second a été adopté par les vétérans français.

A la fin de la cérémonie, les élèves et leur famille se sont promenés dans ce lieu de mémoire et ont pu échanger avec les autorités civiles et militaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laissez un commentaire via Facebook

Enregistrez-vous à notre Newsletter

Vous allez être redirigé vers le formulaire de consentement.

NOS SUCCèS

Remise
des Diplômes

à l'ambassade

Bal
de Promotion

avec le soutien des Anciens de l'Institut Saint-Dominique

Notre
équipe

Cohésion

Projet
FabLab

en partenariat avec