Histoire de l’Institut

Notre Histoire

Sœurs Dominicaines, consacrées à l’annonce de la Parole, nous avons fondé l’Institut Saint Dominique de Rome au début des années 1960.

Nous faisons notre la conviction du Pape François s’adressant aux participants du Congrès International pour l’Education organisé par la Congrégation pour l’Education Catholique en 2015 :

«Eduquer, c’est introduire dans la totalité de la vérité». On ne peut parler d’éducation catholique sans parler d’humanité, parce que précisément l’identité catholique est Dieu qui s’est fait homme. Aller de l’avant dans les comportements, dans les valeurs humaines, pleines, ouvre la porte à la semence chrétienne.

Il faut préparer les cœurs pour que le Seigneur se manifeste, mais dans la totalité; c’est-à-dire, dans la totalité de l’humanité qui a aussi cette dimension de transcendance. Eduquer humainement, mais avec des horizons ouverts.

Accompagnant et soutenant dans une belle et nécessaire complémentarité, l’équipe éducative et les parents d’élèves, nous entendons par la catéchèse et la préparation aux sacrements, et par tout l’enseignement, répondre à cette urgence éducative et aider les jeunes à développer de façon harmonieuse ces trois langages dont parle notre Pape :

« le langage de la tête, le langage du cœur, le langage des mains. L’éducation doit se diriger dans ces trois directions. Enseigner à penser, aider à bien ressentir et accompagner dans l’action, afin que les trois langages soient en harmonie; que l’enfant, le jeune pense ce qu’il ressent et ce qu’il fait, ressente ce qu’il pense et ce qu’il fait, et fasse ce qu’il pense et ressent. »

Nous aiderons ainsi nos élèves à faire l’unité de leur vie par un comportement en cohérence avec les valeurs évangéliques, à entrer peu à peu dans la Vérité, seule source de paix et de joie, devenant alors des témoins lumineux d’une vie qui se reçoit de Dieu.

De par sa catholicité, l’Institut se veut ouvert à toutes les nationalités et accueille toutes les confessions. Dans l’apprentissage de la rencontre et du dialogue au cœur de cette diversité, l’enfant s’enrichit et apprend l’estime et le respect de l´autre dans sa différence. Vivant dans une ambiance joyeuse, sereine et familiale où il se sait aimé, il grandit dans la confiance en soi et en autrui. Les activités sportives, artistiques et culturelles contribuent à l’éveil et au développement de toutes ses capacités. Une certaine rigueur dans la discipline et la tenue (le port de l’uniforme est obligatoire) le familiarise avec l´effort et lui fait acquérir le goût du travail bien fait. Il est ainsi préparé aux exigences et aux responsabilités de la vie d’adulte.